Amputations chez le patient diabétique

Amputations chez le patient diabétique : un fardeau humain et économique

Graz H, D'Souza VK, Alderson DEC, Graz M.
Diabetes-related amputations create considerable public health burden in the UK.
Diabetes research and clinical practice. 2018;135:158–165

Une étude du régime général d'Assurance maladie publiée en 2016 (Cf. CNAMTS : Rapport au ministre chargé de la Sécurité sociale et au Parlement sur l'évolution des charges et des produits de l'Assurance Maladie au titre de 2017) mettait en évidence le coût très élevé des soins liés aux complications podologiques les plus graves. Si l'on extrapole à la population française les données publiées chaque année environ 9 000 personnes diabétiques subiraient chaque année une amputation d'orteil, de pied, de jambe ou de cuisse. Le coût de ces amputations (estimé par comparaison entre des patients diabétiques ayant eu une amputation versus des patients diabétiques de même âge et sexe sans amputation) représente 350 millions d'euros. Bien que possiblement surestimé (car les patients amputés présentent également plus d'autres complications que le reste de la population diabétique), ce montant est considérable. La consommation moyenne annuelle de soins de ces patients atteint ainsi près de 40 000 € en moyenne contre 6 500 € pour l'ensemble des patients diabétiques. Heureusement, la comparaison des données de 2008 et de 2014 montait une évolution favorable avec une diminution des taux standardisés d'amputation, une tendance à réaliser des amputations plus distales, et une amélioration de la qualité des soins dans ce domaine.
Le problème posé par ces amputations demeure néanmoins considérable sur le plan humain comme sur le plan économique.
La revue publiée par Graz et coll. sur le fardeau de santé publique que constituent ces interventions chez les patients diabétiques vient nous rappeler l'ampleur du problème. Pour la seule Angleterre, environ 7 500 amputations non-traumatiques auraient été réalisées chez les patients diabétiques en 2014-2015 pour un coût total des interventions, soins de suite, matériel d'assistance au handicap estimé à 64,6 millions de livres sterling.
Le coût total des complications podologiques chez les patients diabétiques (ulcères et amputations) prenant en compte l'ensemble des soins de ville et hospitaliers serait quant à lui estimé entre £972 million-£1.130 billion. On ne dispose pas de cette donnée pour la France mais le coût total des seules hospitalisations pour plaies du pied ou amputation dépassait 660 millions d'euros en 2014-2015.
Pour situer ces résultats, il convient de retenir que les dépenses associées à la seule prise en charge des problèmes de pied diabétiques représentent 0,7 à 0,8% du budget total du NHS et sans doute au moins autant en France.
Si la situation semble s'améliorer dans les deux pays au cours du temps et que le nombre de personnes concernées par les situations graves est relativement faible, prévenir les complications podologiques chez le patient diabétique demeure un enjeu majeur sur le plan médical, sur le plan humain mais également sur le plan économique.

| Imprimer | E-mail

Sky Poker review bettingy.com/sky-poker read at bettingy.com