Diabète de type 2, insuffisance cardiaque et sitagliptin

Traitement du DT2 : pas d'augmentation du risque d'hospitalisation pour insuffisance cardiaque sous sitagliptine

Toh S. et al. Risk for hospitalized heart failure among new users of saxagliptin, sitagliptin, and other anti-hyperglycemic drugs. Ann Intern Med2016 ; 164 : 705-714.

Des études de suivi après mise sur le marché de médicaments, et en particulier des inhibiteurs de DPP4, ont donné des résultats variables à propos du risque d'hospitalisation pour insuffisance cardiaque, jetant un doute sur la sécurité de l'utilisation de ces médicaments du diabète. Dans une étude rétrospective, de cohorte, tous les patients âgés de plus de 18 ans, ayant un diabète de type 2 (DT2) et qui ont démarré un traitement par saxagliptine, sitagliptine, pioglitazone, sulfonylurées de 2nde génération ou insuline de longue durée d'action entre 2006 et 2013 ont été suivis et en particulier les taux d'hospitalisation pour insuffisance cardiaque ont été analysés.

Au total, 78 553 utilisateurs de saxagliptine et 298 124 utilisateurs de sitagliptine ont pu être analysés sur un suivi moyen de 7 à 9 mois après l'introduction du traitement. Le risque d'hospitalisation pour insuffisance cardiaque n'était pas supérieur chez les patients ayant un traitement par un inhibiteur de DPP4 en comparaison des autres médicaments. Le hazard ratio était de 0.83 (0.70 à 0.99) pour la saxagliptine en comparaison de la sitagliptine, de 0.63 (0.87 à 0.85) pour la saxagliptine en comparaison de la pioglitazone, de 0.69 (0.54 à 0.87) pour la saxagliptine en comparaison des sulfonylurées et de 0.61 (0.5 à 0.73) pour la saxagliptine en comparaison de l'insuline. Les hazard ratios étaient de 0.74 (0.64 à 0.85) pour la sitagliptine en comparaison de la pioglitazone, de 0.86 (0.77 à 0.95) en comparaison des sulfonylurées et de 0.71 (0.64 à 0.78) en comparaison de l'insuline. Les résultats étaient similaires dans les sous-groupes avec ou sans pathologie cardiaque préalable.

Dans cette large étude de cohorte chez les nouveaux utilisateurs de sitagliptine, il ne semble pas exister de risque supérieur d'hospitalisation pour insuffisance cardiaque en comparaison des autres médicaments hypoglycémiants.

Sky Poker review bettingy.com/sky-poker read at bettingy.com